04

Feb

2015

5 min.

lecture

Insights No 5 – Attestez et validez vos compétences-clés #1

Sharing is caring, be social!

Dans le prolongement de l’Insight No 4, j’aborde la question de la validation des acquis professionnels. Il s’agit d’une exigence de plus en plus incontournable pour qui entend atteindre ses objectifs et tendre à une réelle satisfaction au travail.

Il est dans un premier temps important de distinguer la différence entre les formations qui décernent un diplôme, une licence, une maîtrise ou qui donnent accès à une connaissance générale sur un sujet et, les formations, les certifications ou tests qui valident une compétence spécifique. Les premières font partie de votre bagage de base, les secondes par contre concernent une expertise maîtrisée sur le terrain et/ou sur les années. Il s’agit par exemple de la pratique d’une méthodologie, de l’utilisation de logiciels (outils de travail), la validation d’un niveau linguistique, l’utilisation et l’implémentation d’un standard, un langage de programmation, une compétence de management et de leadership, etc.

Si votre formation de base est certes un atout, ce qui déclenche l’obtention d’une interview et/ou d’une embauche, ou la prise en compte de votre dossier pour une mobilité interne relève incontestablement de vos qualifications et de votre expérience. Dans ce contexte, la validation des compétences a pour but de démontrer votre maîtrise et l’accomplissement d’un savoir-faire spécifique . Les résultats de tels tests constituent des éléments à rajouter à votre dossier que ce soit dans votre CV ou votre profil digital (ex. LinkedIn, Viadeo, etc).

Identifier les formations à suivre ou les tests à faire n’est pas forcément évident. Il faut que ces derniers soient en adéquation avec vos objectifs professionnels et ceux de votre fonction au sein de l’entreprise. A cela doit s’ajouter une bonne analyse du marché et de l’évolution de votre métier, ainsi qu’une vision claire de votre positionnement dans le futur. Souvent, même s’il on souhaite faire le nécessaire pour les compétences que l’on veut, on n’est pas toujours prêts à faire le nécessaire pour les compétences dont on a réellement besoin. Ce biais est étroitement lié à la difficulté de réussir à prendre soi-même le recul nécessaire sur son propre profil.

Le marché actuel offre une multitude de possibilités dans le domaine de la validation des compétences, notamment des solutions en ligne qui ont bouleversé les habitudes des institutions et des centres de formation classiques. L’année 2012 a même été décrétée l’année du MOOC (Massive Open Online Courses) : des cours gratuits et universellement accessibles par des institutions diverses à commencer par celles de renom telles que le MIT, Harvard ou plus près de chez nous l’EPFL. Le e-learning et l’auto-apprentissage font toujours plus d’adeptes avec des sites tels que lynda ou treehouse. Souvent, ce sont les compagnies elles-mêmes telles que Cisco, IBM, Microsoft qui développent des certifications en ligne pour leurs propres besoins et ceux de leurs clients. Je citerai encore Expertrating ou encore Guru, Gild et Smarterer qui se spécialisent dans les tests pour les recrutements.

Face à ce choix, se pose la question de la qualité de son contenu et si, autant l’employeur que le(la) candidat(e), peut réellement se fier aux résultats obtenus. Ces tests valident-ils véritablement la compétence en question, sur quels standards, par rapport à quel niveau, par rapport à quel besoin ?

Depuis 2007, j’analyse régulièrement l’offre des tests de compétences en ligne qui ont d’abord gagné en popularité auprès des consultants, des métiers de l’informatique, des gestionnaires de projets, des business analystes, des outils de bureautique, et bien sûr des tests de langues. Aujourd’hui, les tests existent pour tous les domaines d’activités.

Les conclusions de mes investigations sont mitigées. Les plateformes sont généralement soit spécialisées par domaine métier ou destinées directement au recrutement. Elles sont parfois gratuites, bon marché à très cher. Les tests peuvent être effectués en ligne ou de manière surveillée. Les plateformes laissent un temps défini de réponse ou alors fonctionnent par temps maximal. Certaines solutions vous permettent de refaire le test autant de fois que vous le désirez, d’autres mettent un délai allant d’une semaine à plusieurs années. J’ajoute qu’il faut être très vigilant(e) sur la solution sur laquelle vous porterez votre choix, qu’il s’agisse de plateformes en ligne ou d’institutions classiques. Les candidat(e)s sont souvent surpris(es) d’avoir des variations de score, par exemple pour des tests de langue, selon l’organisme auprès duquel ils ou elles passent le test. Il est impératif de bien se renseigner avant de choisir et analyser si la solution choisie correspond à vos besoins et qu’elle offre des standards de résultats reconnus.

Les commentaires qui circulent sur le web concernant ces solutions mettent parfois leur qualité en doute. Certaines plateformes ont recours au crowdsourcing pour créer et obtenir les questions, d’autres ne passent que par des experts pour formuler leur contenu et utilisent la méthode adaptative. Dès lors chaque test devient unique et s’adapte aux réponses et au niveau du preneur de test. Cette technique rend quasi impossible la tricherie et surtout garantit une fiabilité et une crédibilité aux tests et à leurs résultats.

Profile sample

JobProfile a opté depuis 2009 pour IKM (International Knowledge Measurement), une solution de test adaptative avec l’un des algorithmes les plus complexe du marché (des tests basés sur un contenu de plus de 300 questions par test, jusqu’à 25 combinaisons de réponses possibles par question). IKM possède une libraire de plus de 800 tests couvrant tous les domaines d’activités, préparée par un réseau d’experts mondiaux et continuellement mise à jour.

JobProfile utilise cette solution dans le cadre de ses programmes de développement de carrière . Elle permet aux candidat(e)s d’obtenir des résultats réalistes et un benchmark mondial sur leur niveau pour la compétence testée, et l’utiliser de manière efficace dans la consolidation de leur positionnement sur le marché et par rapport aux défis qu’ils(elles) se sont fixés.

Une telle solution est également utile pour les entreprises. Ces tests leur permettent de recruter en tout connaissance de cause et de comparer les talents entre eux. Ils ont une utilité pour filtrer les candidat(e)s, les présélectionner et, également monitorer l’évolution des compétences dans un département ou une équipe. Cette plateforme permet :

  • de personnaliser les tests,
  • de créer des tests sur mesure à partir d’une ou plusieurs compétences,
  • de créer des tests multilingues spécifiques aux besoins du client,
  • d’analyser les écarts entre candidat(e)s, d’identifier par sous-catégories les points forts et faibles de chaque candidat(e),
  • de mesurer le niveau moyen d’une équipe ou d’un département etc.

IKM constitue l’un des outils avec lequel JobProfile peut anticiper les besoins de ses clients et offrir la garantie de l’excellence des candidat(e)s qu’elle recrute pour ces derniers.

Se baser sur l’instinct pour recruter n’est plus viable dans un marché de l’emploi tel qu’il se profile, pas plus que de se fier « à ce que l’on connaît et qui rassure » que ce soit telle ou telle référence ou la mention dans un CV d’une entreprise de renom. Par ailleurs, à l’ère du marketing de soi et de l’auto-évaluation sur les réseaux sociaux et professionnels, l’accès à des informations fiables sur les compétences des candidat(e)s et des employé(e)s, aident les recruteurs et les entreprises à se prémunir de la surestimation, des informations trompeuses et à procéder à une sélection réussie. Les métiers évoluent, les besoins et les attentes aussi. Aujourd’hui, recruter et gérer le potentiel des compétences d’une entreprise requiert l’appui d’outils efficaces d’évaluation, de comparaison et d’anticipation.

Cet article serait trop long dans sa totalité, je vous donne donc rendez-vous pour la seconde partie de ce sujet dans l’Insights No 6, qui poursuit la discussion sur les bénéfices de la validation des compétences autant pour les entreprises que les candidat(e)s.


Vous aimez ce que vous lisez? Parlons-en.

Top Go